Kal Awa

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
CÔTÉ JARDIN GAZETTE Jardins du monde

5 JARDINS INSOLITES À DÉCOUVRIR

On dit souvent que le jardin est un lieu de recueillement, dans lequel on va aller trouver un peu de paix, le temps d’un instant. Le jardin n’est pas seulement un lieu de méditation, c’est aussi le point de départ vers l’émerveillement et le questionnement, de par une expression créative. Certain.es peuvent se contenter d’une pelouse bien tondue et de quelques massifs d’agrément. D’autres, peut-être plus fantaisistes, apprécient les jardins complètement farfelus, issus d’idées originales et de « feeling »… Aujourd’hui, je t’emmène visiter 5 jardins insolites, dispersés dans le monde ! C’est parti !

The Lost Gardens of Heligan : le jardin où règnent poésie et rêves d’enfance

Le voyage commence dans les jardins perdus d’Heligan, situés dans le sud ouest de l’Angleterre, non loin de la ville de Pentewan. Ce jardin d’environ 500 hectares a beaucoup de choses à nous raconter ! Appartenant au domaine familial de Tremayne, Heligan a connu son apogée au XIXème siècle, pour tomber dans l’oubli, durant des décennies. En 1914, à l’aube de la première guerre mondiale, des passionnés de nature se sont engagés à restaurer les jardins d’Heligan, complètement négligé depuis déjà trop longtemps.

Les jardins ont retrouvé de leur splendeur grâce au travail et à l’investissement de ces personnes. La tempête de 1990 aura malheureusement causé pas mal de dégâts importants. Mais rien ne fera reculer l’équipe de jardiniers qui participe aujourd’hui au développement de ces jardins, et entretiennent tout leur mystère.

Décrire ce jardin est assez difficile, tant son concept sort de nos conventions et de l’idée que l’on peut se faire d’un jardin. Pour moi, c’est comparable à un livre de contes pour enfants, déversant son flot de poésie et d’illustrations fantastiques.

Source : britain-express.com

On y croise toute sorte de personnages, tous plus rocambolesques les uns que les autres. Par exemple, tu seras certainement intrigué.e par cette femme de pierre, paisiblement endormie, à même le sol, et recouverte de mousse et de végétations diverses. De quoi l’imiter, et aller se taper une belle sieste à ses côté !

Un hérisson, le visage d’un nain espiègle qui sort du sol, des bassins remplis de végétation, comme arrêtées dans le temps… Bref, ce jardin vaut le coup d’œil pour son originalité et sa capacité à nous rendre nostalgiques. Je m’en vais relire Alice au Pays des Merveilles ! Pour plus d’infos, c’est par ici !

Garden of Cosmic Speculation : le lieu idéal pour les fous de maths !

Fous de maths, et pas seulement ! Si tu aimes aussi l’art et le design, ça devrait également t’intéresser. Ce jardin, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. C’est dans le même esprit que les jardins créés par Gaudi, à Barcelone.

Créé par le couple Charles et Maggie Jencks, dans leur résidence de Portrack House, Dumfries, au sud ouest de l’Ecosse (on reste encore un peu chez les british !), ce jardin de 12 hectares regorge de curiosités inspirées des sciences.

L’intérêt principal de ce jardin ne réside pas dans la luxuriance des plantes ou dans leur originalité. Non, là où ça devient intéressant de se balader dans ce jardin, c’est parce qu’il est aménagé en s’appuyant sur des formules mathématiques et des phénomènes scientifiques (trous noirs, fractales, etc.). Matérialiser des théories, dans un jardin, de surcroît, est certainement l’une des idées les plus utiles et innovantes de notre Histoire !

Source : scotlandsgardens.org

Tu déambules ainsi dans un univers qui t’a certainement réconcilié.e avec les sciences. En passant entre quelques courbes et symétries, tu réaliseras à quel point les deux génies à l’origine de ce projet incroyable ont réussi à marier le végétal et le minéral avec élégance et justesse.

Attention, vu qu’il s’agit d’un jardin privé, l’accès est largement restreint. Ses portes ouvrent une fois par an, à l’occasion du Scotland Garden Scheme.

Omega Garden Carousel : le manège enchanté

Restons encore dans le domaine des sciences. Ici, on s’attaque à de la technologie moderne ! De ma vie de jardinière, je n’ai encore jamais eu l’occasion de croiser ce type de jardin du tur-fu. Mais, ma foi, ça m’a l’air fort bien pensé !

Créé par Ted Marchildon, ce concept novateur permet de profiter des joies d’avoir un jardin, mais entièrement automatisé…et en rotation, à l’instar d’un carroussel. Oui, madame !

Source : greenpacks.org

L’avantage d’un tel jardin est de pouvoir cultiver dans un espace restreint, et dans n’importe quel climat. La roue tourne, baby !

Pour l’instant, on n’en trouve pas en France, mais ça ne saurait tarder ! Pour les amateurs de jardin et de technologie, ce carroussel de verdure est fait pour vous. Personnellement, malgré son côté insolite indéniable, je ne suis pas spécialement emballée. Pour en savoir plus, c’est par ici !

Step Garden : l’escalier vert-igineux made in Japan

Quelle chose farfelue les Japonais n’ont pas inventée, je me demande ! Champions des trucs fous, nos amis nippons nous ont fait un beau cadeau, avec la création du Step Garden.

Situé à Fukuoka, cet escalier monumental s’étire sur 12 étages. Créé en 1995, il a réussi à investir le milieu et à décliner harmonieusement sa palette de verdure, au rythme des saisons. 5.400 m² d’espace investi, pour 76 variétés de plantes, soit un total de 37.000 plantes, pour concrétiser ce projet fou ! D’autres plantes se sont ajoutées, au fur et à mesure de l’évolution de l’escalier. Aujourd’hui, on peut se rendre compte de l’ampleur du travail.

Source : pinterest.com

En plus de représenter un défi architectural, ce véritable poumon vert offre un biotope et un havre de paix entre les murs de Fukuoka. Pour en savoir plus, c’est ici !

Lar Doce Lar : l’art de créer un jardin en récup’

En brésilien, cette expression signifie « Home Sweet Home ». À l’heure où le recyclage et la récup’ sont de mise, il devient nécessaire de revoir notre vision du jardin. Moins d’arrosage, exit les pesticides et produits chimiques, favoriser les insectes et les plantes adaptées… Ok, c’est bien tout ça, mais on peut faire mieux !

Source : acqualokos.wordpress.com

Rosenbaum Design et Luciano Huck, créateurs de ce jardin vertical, ont eu l’idée d’accrocher aux murs des habitations des plantes, dans des… bouteilles en plastique vides, en guise de jardinières. Recyclage, je t’ai dit !

Il existe bien sûr d’autres jardins insolites, qui restent à découvrir ! A nous d’être plus curieux, et d’ouvrir davantage nos yeux 🙂

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.