KAL AWA

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
BIEN ETRE AU NATUREL Cosméto

L’HYDROLAT DE CAMOMILLE : LA FLEUR AUX MILLE VERTUS

Je ne sais pas toi, mais, moi, quand je pense à la camomille, j’imagine une tisane, le soir, après une sale journée, et une seule envie en tête : aller me coucher et passer à la journée suivante, sans faire d’histoires. Nos grands-mères en font/faisaient déjà bon usage, et pas seulement sous forme de tisane ! La camomille possède mille vertus, mais aujourd’hui, j’avais envie de te parler de son eau florale, ou hydrolat…

A l’origine : des fleurs

C’est la première fois que sur Kal Awa, je parle d’un hydrolat. Je vais t’avouer que ce n’est pas vraiment dans mes habitudes, alors, je l’intègre doucement dans mon quotidien cosmétique. Il fallait bien commencer un jour, aussi, j’ai trouvé logique de débuter cet article avec … un peu de botanique !

Pour commencer, de son nom latin Chamaemelum nobile, et de la famille des Astéracées, la camomille romaine est une plante vivace (=cycle de vie indéterminé, allant au moins au-delà de 2 ans), qui mesure entre 10 et 25cm d’envergure.

Elle pousse partout, notamment en Europe, et particulièrement en France, en Belgique et en Espagne. Cette charmante fleur adore les sols salés, légers, sablonneux, mais surtout pauvres et arides. On la retrouve également en Egypte et au Maroc (ici, on parlera alors de l’orménie mixte). La camomille apprécie la lumière, et fuit volontiers l’ombre et l’humidité.

Tu veux savoir un truc fou ? La camomille aime qu’on lui marche dessus. Oui, madame. C’est pour ça qu’on la croise en plein milieu des chemins, plutôt que sur leurs abords. Quelque chose s’est brisé, en moi, quand j’ai appris ça… Une fleur si « innocente » … ! Bref. La camomille pousse aussi dans des coins plus tranquilles.

Planche botanique de la camomille
Crédit Photo : fr.wikipedia.org

D’autre part, ses feuilles sont persistantes (=ne tombent jamais), de couleur vert blanchâtre et sont disposées en rosettes duveteuses. Enfin, les feuilles de la camomille sont très finement découpées.

Ah ! Tu veux briller en soirée, avec un savoir inutile ? J’en ai un bon pour toi : la camomille, ce n’est pas une, mais DES fleurs, regroupées en une seule. Ce sont des capitules composés, blancs, et jaunes au centre.

La camomille : une fleur très aimée

Je pèse mes mots. Cette fleur pousse littéralement partout, peu importe le climat, la latitude, le continent… En France, nous avons même une région « spécialisée » dans la culture de la camomille : l’Anjou. D’ailleurs, autrefois, on l’appelait plutôt « camomille d’Anjou ».

Nos voisins allemands l’appellent « alles zutraut », autrement dit : « capable de tout », et l’apprécient beaucoup (ici, on parle alors de la camomille allemande, ou matricaire). Et c’est peu dire ! La camomille possède une foultitude de vertus ! D’autant plus qu’elle n’a pas de contre-indications et ne présente aucun danger envers l’Homme.

Schéma d’obtention d’huile essentielle et d’hydrolat
Crédit Photo : ysbaelle.over-blog.com

Enfin, il faut savoir que la camomille, bien qu’elle soit cultivée partout, demeure relativement chère, notamment pour son huile essentielle. En effet, ce coût est dû au faible rendement, comparé à la quantité de fleurs mises à distiller. Pour te donner un ordre d’idée, 100kg de fleurs ne fournissent que 400 à 900ml d’huile essentielle. Certaines années, c’est pire : 1 tonne de fleurs donnent 10ml d’HE. Pour l’hydrolat, ce sera moins impactant, puisqu’il est moins concentré.

Les vertus éprouvées de la camomille

La camomille fait partie intégrante de l’humanité, et ce, depuis des millénaires. Nos ancêtres égyptiens s’en servaient déjà pour soigner leurs maux, et embaumer leurs morts. Ses propriétés sont multiples et variées. En voici quelques exemples :

  • Son point fort : sa forte capacité apaisante sur le système nerveux
  • Anti-stress, anti crise de nerfs
  • Lutte contre l’irritabilité, l’insomnie, la fièvre
  • Anti douleur, notamment en cas de migraine, névralgie faciale, troubles dentaires (chez le bébé et le jeune enfant) ou de problèmes digestifs
  • Anti-inflammatoire
  • Développe l’appétit, aide à digérer
  • Excellent pré anesthésiant et cicatrisant
  • Antispasmodique
  • Apaise les démangeaisons
  • Antiparasitaire antifongique et vermifuge
  • Très efficace sur l’hypersensibilité émotionnelle et lors de chocs affectif
  • Anti-nausées
  • Prépare l’accouchement et régule le système nerveux (baby blues)

Et j’en passe… !

L’hydrolat de camomille romaine : pourquoi l’intégrer dans son quotidien

Après les présentations, venons au cœur du sujet : l’hydrolat de camomille. Pour rappel, l’hydrolat représente l’infusion obtenue des fleurs de camomille. C’est une eau florale, en somme.

En cosméto

Tout d’abord, l’hydrolat de camomille va être principalement intéressant dans la cosmétique. Généralement, on le retrouve sous forme liquide, dans un contenant muni d’un spray. Cette eau florale apaise les peaux sensibles, et en atténue le vieillissement. L’hydrolat peut également servir de base pour l’élaboration de crèmes de soins visage et/ou anti-âge.

Par ailleurs, l’hydrolat sera hyper efficace en termes de régénération des tissus épidermiques. L’utiliser tous les jours donnera assez rapidement des résultats palpables.

Crème cosméto à base de camomille
Crédit Photo : Pinterest

Enfin, il est possible de fabriquer son propre démaquillant, à base d’hydrolat de camomille, en synergie avec d’autres éléments comme l’huile végétale d’amande douce, ou de ricin, et en ajoutant une eau florale, comme le bleuet !

Cuisiner avec la camomille ?

Une autre raison d’intégrer l’hydrolat de camomille romaine dans ton quotidien : la cuisine. Ah ! (comme dirait un certain Denis). Si tu es amateur.trice de cuisine et d’expériences, alors lis bien ceci : on peut cuisiner avec de l’hydrolat de camomille. En effet, quand on dit « hydrolat », en cuisine, on appelle ça une huile aromatique. Celle-ci est beaucoup moins concentrée que l’huile essentielle et ne nécessite donc pas de compte-gouttes. C’est vrai, quoi. Après tout, on utilise bien de l’eau florale d’oranger, pour les recettes orientales. Donc n’hésite pas à l’incorporer dans tes plats !

Une autre idée sympa (je la testerai sous peu) : mélanger un peu d’hydrolat de camomille à une boisson du soir, comme la tisane ou l’infusion de tilleul. Avec du lait végétal, il paraît que ça fait son petit effet !

Tisane de camomille
Crédit Photo : plus-saine-la-vie.com

Si tu veux épater la galerie, alors essaie de faire des glaçons avec une pointe d’hydrolat de camomille. Tu peux les faire avec d’autres hydrolats, bien sûr ! 

Je t’ai dégoté ici d’autres idées de recettes à base d’hydrolats.

Comment reconnaître un hydrolat de qualité

Si c’est la première fois que tu débarques sur Kal Awa, pas de panique ! Ici, à chaque fois que je te parlerai d’aromathérapie/hydrothérapie, et notamment d’huile essentielle ou d’hydrolat, je prendrai toujours quelques lignes pour t’aiguiller sur la qualité ou non de ces produits. D’ailleurs, tu pourras aller consulter cet article, pour reconnaître une huile essentielle de qualité !

Donc, je reprends le principe sur l’hydrolat de camomille. Qu’est-ce qu’on doit retrouver, dis-nous tout, Lula !

Sur l’étiquette, tu dois normalement lire ceci :

  • Type de produit : hydrolat pur
  • Nom de la plante : camomille romaine
  • Produit issu de l’agriculture biologique certifié par Ecocert
  • Composition : Chamaemelis nobile (ou ancien nom : Anthemis nobilis)
  • Origine : Gard, France (entre autres)
  • Date de fabrication
  • Numéro de lot
  • Date de péremption estimée
  • Conseils d’utilisation/contre-indications
  • Contenance : en ml

Enfin, l’odeur est miellée et l’aspect est liquide. Vu qu’il s’agit principalement d’eau, il ne faut pas s’attendre à une couleur particulière, contrairement à une huile essentielle.

Un bel exemple pour distinguer l’huile essentielle de l’hydrolat !
Crédit Photo : aromabio.fr

En guise de conclusion, Ici, tu pourras te procurer un hydrolat de camomille d’excellente qualité, et à un prix raisonnable. J’y achète tous mes produits cosmétiques et mes huiles essentielles, et je n’ai jamais eu de mauvaises surprises !

Et bien voilà, tu en sais un peu plus sur l’hydrolat de camomille. Sans vouloir tomber dans l’étau discriminatoire : « le cosmétique, c’est pour les femmes », je m’attends un peu à ce que cet article parle davantage à des lectrices qu’aux autres… Pourtant, messieurs, le cosmétique est fait pour tout le monde, hommes et femmes. Il n’est pas interdit de prendre soin de votre minois et de votre barbiche/moustache 😉 !

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.