Kal Awa

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
ACTUS GAZETTE

J’AI LA CLASSE DANS MA CULOTTE MENSTRUELLE FEMPO

Attention spoiler : cet article est consacré aux meufs, aux filles, aux girls, aux nanas, aux femmes. Ceci dit, tu peux être un homme et aussi t’intéresser aux cycles menstruels, ainsi qu’aux différents moyens de protection féminine… Tu es libre. Aujourd’hui, on parle donc de règles et d’un nouveau moyen de protection hygiénique 100% respectueux et made in France ! La culotte menstruelle Fempo!

FEM quoi ? Petit topo en 6 points

Souviens-toi de cet article, écrit avec tant de fureur et de passion pour mon métier de jardinière. Tu te rappelles combien il est difficile de s’épanouir en tant que femme, dans ce métier, et le genre de comportement désobligeant auquel on se confronte ? J’évoquais les astuces que j’avais fini par développer, notamment quand arrivait la période ô combien agréable des fameuses règles… Comment se sentir bien et propre quand on n’a pas accès aux toilettes, pour changer ses protections ? Eh bien, je te parlais d’une révolution, dans l’hygiène féminine : une culotte menstruelle un peu spéciale…

FEMPO, c’est quoi ? C’est une culotte pensée par des femmes pour les femmes qui ont leurs règles. Pas besoin d’être ingénieur.e pour comprendre le concept, c’est vraiment basique, et c’est en 6 points.

Aussi fine qu’un fax (si toi aussi tu as connu l’époque fantastique des fax)

C’est une culotte de règles, oui, je le concède. Mais je t’arrête tout de suite : elle n’a rien à voir avec l’espèce de grosse couche à laquelle tu pensais. Si, si, je t’ai vu.e, à travers l’écran ! Son épaisseur : un peu moins de 2 mm, et puis c’est tout.

Entrée interdite aux nanoparticules

On le sait tous.tes, désormais, les nanoparticules présentes dans les protections hygiéniques sont devenues un sujet controversé, pour leur dangerosité et leurs effets néfastes sur l’organisme. Les deux créatrices de FEMPO l’ont bien compris, et elles proposent donc une culotte, mais aussi un shorty, sans aucune nanoparticule, ni aucun produit chimique.

Zéro odeur, pas de coup dans le nez

Pas de parfum de synthèse, et surtout pas d’odeur corporelle, contrairement aux protections hygiéniques classiques (type tampon et serviette).

Pas de fuites, comme chez Wikileaks (haha, de rien, c’est gratuit)

Je l’atteste : il n’y a aucune fuite à déplorer quand on porte la culotte menstruelle. Et ça, c’est génial, mais je t’en parlerai un peu plus bas dans l’article 😉 !

Salut, j’ai mes règles !
Source : page facebook Fempo

En règle avec les normes

Elles ont beaucoup d’humour, et ne lésinent pas sur les jeux de mots, mais Fanny et Claudette, les femmes à l’origine de ce génialissime projet, demeurent implacables quant au respect des normes environnementales et sanitaires. Concrètement, cela signifie que les culottes sont fabriquées avec des tissus certifiés OEKO-TEX STANDARD 100. C’est le même « blason » que les vêtements pour nourrissons.

Des milliers de femmes l’ont déjà adoptée (dont moi)

En moyenne, 7 femmes sur 10 galèrent pendant leurs règles : douleurs, fuites, frustrations, voire problèmes de santé liés aux produits chimiques présents dans les protections classiques…

On est environ plus de 90% à avoir approuvé cette culotte. Et je vais te dire pourquoi…

Mon expérience avec FEMPO

La première fois que j’ai entendu parler de FEMPO, c’était dans le magazine en ligne Madmoizelle, que je lis assidûment. C’est un magazine visionnaire et féministe, qui apporte une certaine ouverture d’esprit et permet de réfléchir sur des sujets qui nous touchent tous.tes. Mais tu sais, on rigole beaucoup,  aussi, chez Madmoizelle  !

J’ai donc lu l’article sur la culotte menstruelle, avec pas mal d’intérêt. A l’époque, j’utilisais déjà une alternative aux protections classiques : la cup en silicone. C’est d’ailleurs plutôt pas mal, c’est surtout un investissement durable, tant sur ton porte-monnaie que sur notre planète, car cette cup a une durée de vie de 5 ans. Mais en ce qui me concerne, j’avais toujours quelques fuites. Et je n’avais pas toujours l’occasion de la vider en toute discrétion (ou de la remettre en place), puisque j’ai un « métier d’extérieur »… (c’est quoi, ce nom chelou ?)

Après avoir lu l’article, j’ai surfé sur la vague Internet, afin d’en savoir plus sur cette nouvelle trouvaille. Et une fois le site web de FEMPO parcouru, je me suis décidée à passer à l’acte : je vais essayer cette culotte.

Livraison rapide et soignée, avec un gentil mot de la part des créatrices, glissé dans une petite pochette kraft. J’ai donc attendu le cycle suivant…

Il existe aussi la version Shorty !
Source : page facebook Fempo

Et il a fini par arriver. La première fois que j’ai mis cette culotte, ma foi, ça m’a laissée perplexe. On nous a tellement habituées à porter des tampons et des serviettes, qui n’ont pas toujours rempli leur rôle d’anti-fuites ! Ne rien mettre, ni même ma cup, et faire entièrement confiance à cette culotte, ça relevait du défi (et du self-control, girl !).

Honnêtement, c’est comme si tu portais une simple culotte, et que tu laissais ton sang couler gaiement, libre comme l’air… Mais p****n, combien de fois, je me suis levée en stress, pour vérifier que l’endroit où je m’étais assise n’avait pas été inondé d’une flaque de sang (j’exagère, bien sûr… à prendre au millième degré) ?  Et combien de fois, je me suis précipitée dans des toilettes pour inspecter mon pantalon, et voir s’il n’y avait pas eu de taches ? Et chaque fois, rien. Zéro fuite, zéro tache, nulle part. C’est magique.

Pourquoi ? Pour qui ?

Il y a plusieurs raisons qui nous poussent à choisir d’abandonner les protections classiques. Chaque raison est légitime et propre à chacune. En voici quelques unes, du moins, les principales !

  • c’est une fabrication française (et tunisienne)

ce sont deux françaises qui ont d’abord eu cette idée géniale, et ce sont les premières à l’avoir concrétisée. La culotte FEMPO est donc officiellement la première culotte menstruelle du pays. Et il n’y a pas  eu besoin de pub à la télé pour qu’elle se fasse connaître ! Si c’est une fabrication française, c’est rassurant, car ça signifie que l’entreprise se doit de respecter un cahier des charges bien strict.

  • elle est économique

Le prix d’une culotte est de 30  euros environ. C’est vrai, ça fait cher, le « zlip », mais l’investissement en vaut clairement le coup. Utilisable à vie (en moyenne 5 à 7 ans), elle est lavable, à 30° en machine, ou dans une bassine d’eau claire avec du savon) et assure une protection de 12 heures.

  • elle respecte l’environnement et la peau

Cette culotte est fabriquée uniquement à partir de tissus : du coton, du bambou et du polyester. Donc pas de produits chimiques, de parfum de synthèse ou autre esbroufe. Attention, instant technique, comme les créatrices l’ont si bien dit : je te montre le schéma ultra simple qu’elles ont réalisé, pour expliquer comment ça fonctionne là-dedans !

Source : fempo.co
  • elle convient aussi aux femmes ayant un flux abondant et/ou atteintes d’endométriose

On pense enfin à elles, mais les femmes qui vivent avec une endométriose peuvent désormais aussi se sentir  un peu plus confortables pendant leurs périodes de règles.

Idem pour les femmes ayant un flux abondant : les tissus choisis, notamment le bambou, jouent leur rôle d’absorption à la perfection !

  • Dernière raison, et pas des moindres : parce que les règles ne doivent plus être un fardeau à supporter en silence ! Au contraire, ça fait partie de la vie d’une femme, et c’est un rendez-vous mensuel qui nous suit pendant une trentaine d’années, en moyenne. Je ne mens pas en disant ça, mais franchement, depuis que j’ai adopté cette culotte, j’apprécie d’avoir mes règles.

Voilà, c’était un article très personnel, et j’ai hésité un certain temps, avant de parler de règles. Mais j’assume entièrement ce choix. Les règles ne doivent pas être un sujet tabou, encore moins quand on vit mal cet événement… Il faut en parler, et faire en sorte de ne plus en souffrir (physiquement et psychologiquement).

Les règles, c’est cool !
Source : page facebook Fempo

J’en profite aussi pour remercier chaleureusement Fanny et Claudette, les deux Wonder Women à l’origine de cette culotte, ainsi que leur équipe, pour contribuer chaque jour au bien-être des femmes, pendant leurs règles ! Merci, les filles (et les gars, s’il y en a) !

Le lien vers leur site web, si tu veux aussi passer le cap, et shopper une culotte : ici !

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.