Kal Awa

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
GRIMOIRE

JE DIS ADIEU AU DENTIFRICE CLASSIQUE – J’AI FABRIQUÉ MON DENTIFRICE 100% NATUREL

Il y a quelques temps, je disséquais pour toi un tube de dentifrice, et je te donnais les raisons qui m’ont poussée  à me servir d’un dentifrice naturel. Eh, bien, figure-toi que j’ai testé la fabrication d’un dentifrice 100% naturel ! Alors, ça donne quoi un dentifrice naturel et maison?

Casser les conventions classiques

Si comme moi, tu as parfois des moments d’absence, et que tu n’es pas foutu.e de te souvenir de ce que tu as mangé la veille au soir, ce n’est pas grave. Pour la piqûre de rappel, je te disais dans cet article, que le dentifrice classique est devenu relativement controversé. Et, cela est dû à une partie de sa composition, notamment le sulfate lauryl et le dioxyde de titane, qui sont…comment dire…dangereux.

On est conditionnés depuis notre tendre enfance à se brosser les dents avec un dentifrice classique, qui mousse et tout. Ambiance mousse party dans la bouche, c’est trop génial ! Sauf que non. En plus de fragiliser notre émail et de niquer notre gencive, on favorise le développement de troubles endocriniens, sur du long terme (entre autres maux).

Source : remedes-de-grand-mere.com

Alors, je comprends bien que ce soit difficile d’arrêter une habitude ancrée dans notre quotidien, et je t’avoue que j’ai mis 25 ans pour envisager une autre manière de prendre soin de mes petites quenottes. En fait, c’est une barrière psychologique à franchir, ni plus ni moins. Et c’est ce que j’ai fait, car j’ai testé la fabrication et l’utilisation d’un dentifrice maison, 100% naturel et non dangereux.

C’est de la poudre de perlimpinpin !

Avant tout, je tiens à te prévenir d’une chose. Le dentifrice que j’ai fabriqué n’a rien du dentifrice classique que tu imagines. Il n’est pas en tube, et d’ailleurs rien que sa texture est complètement différente. En effet, j’ai décidé de fabriquer un dentifrice maison 100% naturel en poudre.

Source : adopteunlook.com

Mais pourquoi en poudre ? Attends, je te jure que ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin ! La poudre semble être un choix judicieux, selon moi, car elle sera plus absorbante qu’une pâte. Il y aura moins de « déchets », dans le lavabo, et puis ça prend moins de place dans la trousse de toilette, quand tu pars en voyage !  Enfin, je trouve que c’est plus économique, dans le temps, car vu que tu n’en prends qu’une pincée, à chaque brossage, au final, tu en auras pour très long avant de vider le pot ! Dernière raison qui m’a poussée à fabriquer le dentifrice en poudre : c’est plus facile !

Bien sûr, tu peux choisir la texture que tu veux, il existe des tas de recettes pour fabriquer son propre dentifrice naturel et maison. C’est toi l’artiste !

Ma recette super facile et 100% naturelle

C’est une recette très simple. Il te faut :

  • pour un pot de 50 ml de contenance,
  • 2 càs de poudre d’argile pure (verte ou blanche, peu importe)
  • 2 càs de poudre de siwak naturelle
  • 5 gouttes d’HE de Citron (Citrus limonum)
  • idem pour l’HE d’Arbre à Thé ou Tea Tree (Melaleuca alternifolia)
  • idem pour l’HE de menthe poivrée/ ou menthe des champs (Mentha piperita ou Mentha arvensis)
  • Bien fermer le pot et secouer pour mélanger les ingrédients de manière homogène

Je me suis procuré tout ce beau monde sur la boutique en ligne Aroma Zone. Ils proposent des produits bio, à des prix raisonnables et aux origines vérifiées, et ils livrent en 48h chrono (normal, ils sont en France !). La plupart de mes produits viennent de chez eux.

Petites précisions !

Je te propose un dosage pour une contenance de 50 ml, mais tu es libre de choisir la contenance que tu souhaites. Simplement, il n’est pas nécessaire d’en avoir davantage, car tu vas n’en saupoudrer qu’une pincée chaque fois.

D’autre part, le mieux est de choisir un récipient de couleur sombre, afin de protéger la préparation de toute source de lumière et de chaleur. Evidemment, il faudra fermer le pot hermétiquement.

L’argile doit être 100% naturelle. On l’utilise dans la slow cosmétique (usage de produits naturels en cosmétique) pour sa forte capacité d’absorption (super utile pour les cheveux à tendance grasse).

Le siwak. Ah, le siwak, je l’ai évoqué dans mon précédent article. Mais oui tu sais, la plupart des populations africaines et asiatiques s’en servent comme dentifrice ! Faute d’avoir trouvé un bâtonnet à mâchouiller (c’était mon idée de base), je me suis rabattue sur la poudre (là aussi : 100%  naturelle). C’est tout aussi efficace !

Les trois huiles essentielles citées (citron, menthe, tea tree) sont les plus efficaces et sont souvent recommandées pour la fabrication d’un dentifrice naturel.

L’HE de citron assurera une fonction aseptisante. La menthe rafraîchira l’haleine et le tea tree sera efficace en tant qu’élément purifiant, anti-infectieux et anti-bactérien. Je suis restée très brève sur leurs fonctions, car ces huiles essentielles en possèdent en vérité beaucoup. Je leur consacrerai un article plus tard 😉

Enfin, c’est évident mais je préfère le souligner : il vaut mieux choisir des huiles essentielles pures et bio !

Le test : réactions, effets, résultat

J’ai testé ma fabrication dès le lendemain matin, lors de ma toilette, non sans appréhensions. Eh oui, c’était ma première fois avec un dentifrice en poudre…

Alors, comment te dire..? C’est spécial. La couleur est naturelle, blanchâtre, un peu comme la chair d’une pomme. Les ingrédients se sont bien mélangés, et l’aspect est toujours poudreux. L’odeur me rappelle bizarrement celle d’une piscine municipale (sûrement l’effet purifiant de l’HE de tea tree, qui sait ?). Je  n’ai pas eu l’audace de le goûter, mais la mise en bouche lors du brossage a été plus que convaincante : c’est pas bon.

Je me suis donc brossé les dents comme d’habitude, et il est vrai que j’ai été surprise par l’absence de mousse. C’est tout à fait normal, puisqu’il n’y a aucun agent moussant. D’ailleurs, la mousse est un argument marketing et n’a pas vraiment d’efficacité. C’est la même chose pour les gels douche et les shampooings.

Aspect et couleur du dentifrice en poudre Source : photo personnelle

Ce que j’ai recraché suite à mon brossage n’était pas de toute beauté, je l’avoue. Mais là aussi, c’est normal, puisque c’est le dentifrice (entre autres…) sous sa forme liquide. La couleur n’est plus blanchâtre mais plutôt brune. Rien d’alarmant ni de dégoûtant, puisque c’est naturel.

J’ai tout de même été agréablement surprise du résultat ! En effet, j’avais la même sensation qu’un dentifrice classique : des dents propres et une bouche saine et fraîche.

Je vais donc continuer avec ce dentifrice, et je dis officiellement adieu au dentifrice classique !

Edit du 10/11/2020, 2 ans après : le feedback

Comment vérifier l’efficacité d’un test ? En soupesant ses résultats sur du long terme. Deux ans après, je suis en effet capable de te dire si le dentifrice naturel est réellement efficace. Et pour bien appuyer mon analyse, j’ai eu deux rendez-vous chez deux dentistes différents, durant ces deux années qui ont suivi le test.

J’ai très vite adopté le dentifrice naturel en poudre et j’ai également très vite assimilé la recette de sa fabrication, à tel point que c’est devenu un automatisme. Je n’ai jamais racheté de dentifrice depuis. Et les rares fois où je devais en utiliser, la barrière psychologique s’est à nouveau dressée : le dentifrice classique en tube me parait désormais très étrange et désagréable en bouche.

Lors du premier rdv chez le dentiste, pour un contrôle annuel (je tiens fort à mes petites quenottes, après avoir porté un satané appareil dentaire pendant 5 ans !), j’ai eu une certaine appréhension. Le dentiste pourrait trouver des carries, ou une quelconque carence, ou encore un émail fragilisé ? Je pourrais aussi passer pour une folledingue en expliquant ma démarche ? Ma recette de dentifrice naturel n’est peut-être pas si efficace que je le pensais ?

Après examen minutieux, le résultat est tombé : mes dents sont en excellent état. Un petit détartrage a quand même été effectué, mais aucune carie, aucun signe de fragilisation, tout va bien. Ce rdv a eu lieu un an après l’utilisation du dentifrice naturel maison. Ce premier test sous l’œil d’un professionnel de santé m’a vraiment confortée dans ma démarche écologique. Cette première épreuve positive m’a donc montré que se brosser les dents avec un dentifrice 100% naturel s’avère très efficace.

Le deuxième rdv s’est déroulé récemment (le mois dernier), dans le cadre du suivi de ma grossesse. Durant ce rdv, je me suis trouvée plus confiante que la première fois. En vérifiant régulièrement ma dentition, je n’avais pas repéré de problème, donc tout devrait bien se passer.

Après examen, le dentiste a effectué un nouveau détartrage (l’un des moments les plus agréables de ta vie…) et n’a signalé aucune anomalie, aucune carie, juste une rétraction gingivale sur deux-trois dents (grossesse + poils de brosse à dents un peu durs).

Donc adieu le dentifrice classique !

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.