Kal Awa

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
ACTUS GAZETTE

LA PERMACULTURE AU JARDIN, mois par mois, par Damien DEKARZ

Tu ne le connais pas encore, ou peut-être as-tu déjà visionné l’une de ses nombreuses vidéos sur Youtube … Damien DEKARZ est avant tout un passionné de Nature, maraîcher agroécologique, de métier, mais il est également formateur, designer et conférencier. Aujourd’hui, je te présente son livre, La Permaculture au Jardin, mois par mois (édition Terran, 2019). En toute modestie, je pense que c’est un livre à lire, quand on est au moins intéressé.e par l’agroécologie, la permaculture et que l’on est sensible à la cause environnementale. Je l’ai décortiqué pour toi…

Posons les bases

La permaculture, c’est quoi ?

Il serait difficile de commencer cet article sans expliquer un minimum ce qu’est la permaculture. Peut-être que tu ne le sais pas ? Globalement, la permaculture se définit un peu comme chacun l’entend. On rencontre ce mot, pour la première fois, dans un ouvrage datant de 1978 : Permaculture One : a perennial agriculture for human settlements, de Bill MOLLISON et David HOLMGREN.

Pour définir ce terme plus précisément, je dirai que la permaculture se repose sur 3 piliers :

  • Prendre soin de la terre : ça passe de son petit jardinet à son champ
  • Prendre soin de l’humain : on commence par soi, puis on l’étend à sa famille, ses ami.es et tous les autres
  • Et enfin, produire et partager équitablement : ça peut être tout ce qui est comestible (fruits, légumes, etc.), mais également ce que je ne consomme pas (énergie : eau, électricité, etc.), car ce sera redistribué aux autres. Enfin, je peux échanger mes connaissances avec celles des autres.

En vérité, la permaculture s’appuie sur 7 points, régissant la vie d’un être humain. J’ai trouvé cette super fleur permaculturelle qui résume visuellement ce que je viens d’écrire :

Fleur permaculturelle ou les 7 pétales de la permaculture
Crédit Photo : chouettedevie.com

Ici, on s’attarde sur la partie Jardin.

Pourquoi lire ce livre ?

Avec le temps, et à force de lire mes articles, tu commences à cerner le personnage… Pourquoi je te conseille chaudement de lire ce livre ? Mais c’est très simple ! Premièrement, c’est un livre écrit par une personne qui incarne parfaitement la sobriété. En accord avec lui-même et avec la Nature, Damien DEKARZ partage avec toi le fruit de ses réflexions, et de ses expériences, qu’elles aient été réussies ou non, et il t’explique pourquoi. Jamais tu ne ressentiras une quelconque prétention, au travers de ses lignes.

Ensuite, au fil des pages, tu te sens guidé.e, en douceur, vers la permaculture et ses rouages. Quand tu es novice en la matière, tu vas vite réaliser à quel point les informations qu’il partage sont largement accessibles. Ainsi, tout le monde peut se mettre à l’application de la permaculture, dans son jardin.

Bannière de l’asso fondée par Damien Dekarz : La Graine Indocile
Crédit Photo : lagraineindocile.fr

D’autre part, de nos jours, je pense que ça devient une urgence absolue de revoir son propre mode de vie, quand on regarde les trop nombreuses blessures que l’on a fait à notre planète. Il ne faut pas hésiter à sortir de sa zone de confort, et réfléchir à deux fois, avant d’acheter quelque chose : en ai-je réellement besoin ? Ne pourrais-je pas plutôt le prendre d’occasion, ou via un troc, avec le voisinage ? Ainsi, pour moi, la permaculture est d’autant plus valable au jardin.

Enfin, la dernière raison pour laquelle je te conseille de lire son livre, c’est que justement, ce livre constitue une véritable mine d’or d’informations ! A travers ses pages, tu fais le tour d’une année au jardin, mois par mois, et tu apprends toutes les bases pour gérer ton jardin de la manière la plus respectueuse qui soit. Et, à mon humble avis, il n’y a rien de plus gratifiant que de récolter les fruits de son travail au jardin, en sachant que tu n’as dérangé rien ni personne. Surtout que les récoltes faites maison, sans aucun produit chimique, ont une qualité nettement supérieure à ce qu’on trouve dans les commerces… Et puis c’est gratuit !

Suivez le fil

Les premières choses à savoir et à faire

Attends, je te vois, là, déjà prêt.e à conquérir ton jardin ! Assieds-toi, et lis bien ceci. Il y a quelques bases à connaître avant de permacultiver (est-ce que ce terme existe ?) ton jardin.

Quand tu parcoures ce livre, tu ne commences pas directement au mois de Janvier. En effet, Damien DEKARZ a eu la sagesse d’expliquer l’intérêt de la permaculture et de présenter quelques pratiques simples. Par exemple, est-ce que tu connais l’intérêt de pailler/mulcher les sols cultivés ? A ce propos, ça me rappelle un certain article… Et tu savais qu’il existait plusieurs façons de cultiver : en butte, en lasagnes, en coffrage…etc. ?

On retrouve également le principe des rotations de culture et les différentes associations possibles entre fruits et légumes. Pas à pas, Damien t’explique son intérêt et ses rouages.

Intérieur du livre
Crédit Photo : Lula pour Kal Awa

Tu vas aussi retrouver une liste non exhaustive des légumes dits « perpétuels ». Ce sont des plantes vivaces, qui se ressèment seules, et dont tu vas pouvoir récolter les fruits régulièrement, sur une durée indéterminée. La plupart sont des plantes anciennes, que l’on a oubliées : le crosne, le chervis, ou encore l’héliantis.

Enfin, Damien n’est pas avare de conseils éclairés, en ce qui concerne le fonctionnement du sol, des interconnexions végétales, le compost, la polyculture ou bien les différents types d’engrais… Une mine d’or, je te dis !

Concernant le design, c’est une partie nécessaire, dans l’aménagement de ton jardin. En effet, il ne suffit pas de planter au hasard, et n’importe où. Le principe du zonage est l’une des choses à savoir, par exemple.

Au fil des mois

La seconde partie de cet ouvrage est consacrée aux activités au jardin, mois par mois, en commençant par Janvier. Jusqu’ici, tout va bien. Je trouve que c’est une excellente idée, car on s’y perd assez vite, quand on pense à tout ce qu’il y a à faire, dans un jardin. Et dire que l’hiver est une période calme, pour un jardinier, est une idée reçue. Car, quand tu ne tailles pas, tu sèmes/marcottes/boutures, et tu repiques. De plus, les récoltes continuent, et ce, toute l’année ! Par ailleurs, rien ne t’interdit de réaliser des conserves… Evidemment, tu es libre de laisser ton jardin se reposer, je pense qu’il te le rendra bien, à la belle saison.

Ainsi, pour chaque mois, Damien donne une idée globale des activités, quelques idées de fruits/légumes à semer/planter/multiplier et de quelles manières. Ce sont des choses vraiment simples à réaliser, et tu seras certainement surpris.e du résultat. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est qu’il avoue avoir été confronté à des échecs, et qu’il en donne chaque fois les causes. Ces échecs ont constitué la base de ses réussites : c’est grâce à un cheminement d’expériences ratées, et en essayant de comprendre le pourquoi du comment que Damien, mais aussi toi et moi, parvenons à de belles réussites.

Focus sur un mois

Par exemple : je reste sur le mois de Janvier. Damien propose de semer des pépins de poires et de pommes (actuellement, je prépare l’expérience). Il suffit simplement de récupérer des pépins sur les poires/pommes que tu as mangées, et dont le goût t’a donné envie de les avoir au jardin. Dans cette action, il explique d’entrée de jeu que le fait de semer ses propres pépins peut s’avérer parfois décevant (d’où l’intérêt d’en semer plusieurs, car dans le lot, certains offriront d’excellents fruits), notamment quand on décide de les incorporer directement en pleine terre, sans passer par l’étape « godet ». Pourquoi ? Le pépin sera entièrement vulnérable, s’il est planté directement dans ton jardin. Il deviendra alors une véritable source nutritive pour les habitants du sol… et pas pour toi.

Semis en cours…
Crédit Photo : rustica.fr

Outre les multiplications, il y a pléthores d’activités : préparer des zones de culture, épandre du compost, réaménager son jardin, réaliser des spirales à aromates, pailler ses arbres, etc.

Enfin, en plus d’être richement pourvu en illustrations, le livre offre ce que j’appelle des « instants découverte ». Il s’agit d’un encadré, souvent accompagné de photos, faisant office de focus sur un élément de la Nature, et de son intérêt/importance. Par exemple, ça peut porter sur les plantes sauvages que tu peux trouver dans ton jardin, la neige, des recettes de purin d’herbes, quelques conseils sur l’arrosage, ou bien sur les associations possibles de plantes… A chaque fin de mois, tu trouveras quelques pages, dédiées à des Notes Personnelles.

Cas pratique : la forêt comestible

Qu’est-ce qu’une forêt comestible ?

Je vais t’avouer que je ne connaissais même pas ce terme, avant de découvrir la permaculture. Comme quoi, on en apprend tous les jours !

En fait, une forêt comestible, dans un jardin, fait référence à un ou des ensembles de végétaux fruitiers (principalement des arbres), installés de manière à grandir et constituer une sorte de forêt. L’intérêt est de favoriser la biodiversité (création de biotopes), de fournir de la nourriture à l’ensemble des habitants (les humains, mais aussi les êtres vivants, dans le jardin) et de contribuer à la préservation de la Nature.

Une forêt dans mon jardin

Il y a quelques mois, maintenant, je me suis installée dans une jolie maison, en pleine campagne. Je n’ai eu aucune difficulté à quitter la vie citadine, qui de toute façon, m’exaspérait plus qu’autre chose (je me demande, parfois, si mes parents ne m’ont tout simplement pas trouvée, au fin fond d’une forêt…).

Avec mon ami, nous avons choisi cette maison pour sa situation géographique, mais surtout pour l’étendue de son terrain : 2500m² exploitables. Le plus grand jardin que j’aie jamais eu. Vraiment. Tous deux, sommes sincèrement engagés dans l’écologie et la permaculture, au quotidien. Ainsi, nous puisons nos connaissances à travers de nombreuses recherches (qui nous ont naturellement menés à Damien DEKARZ), mais également, par nos différentes expériences.

Mes beaux fruitiers, rois des forêts

L’idée, c’est d’aménager notre jardin, encore nu, selon les principes de la permaculture. Tu l’auras donc compris, La Permaculture au Jardin, fait partie de nos livres de chevet…

Là où je veux en venir, c’est que nous travaillons à l’aménagement d’une forêt comestible, au sein même de notre jardin. Et justement, Damien présente cette alternative dans ce livre, alternative qu’il a lui-même réalisée sur son propre terrain.

Chacun va évidemment adapter ses aspirations à son propre terrain, ses microclimats, la pédologie (=état de la terre), l’environnement alentour, etc. On ne va pas reproduire bêtement ce qui est mentionné dans ce superbe livre, mais plutôt nous en inspirer pour créer une forêt comestible qui nous correspond.

Crédit Photo : permatheque.fr

A ce titre, Damien présente clairement et simplement, la création d’une forêt comestible, à travers 12 étapes. Evidemment, il faut faire preuve de patience, mais la Nature n’en sera que davantage reconnaissante, et tu en apprécieras d’autant plus les résultats.

Pour terminer, Damien a réalisé un calendrier de semis/plantations/récoltes, en fin d’ouvrage. Je salue cette initiative, car sans un calendrier sous le coude, difficile de s’y retrouver. Enfin, il partage avec ses lecteurs.trices quelques bonnes adresses, pour se procurer des semences et des arbres, ainsi qu’une bibliographie sélectionnée avec soin, afin d’enrichir nos connaissances et de les diffuser à plus large spectre.

Je donne sobrement le mot de la fin à Pierre Rabhi, à propos de la légende du colibri

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.