Kal Awa

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
HERBIER

LE PLANTAIN : UNE PLANTE AMIE QUI TE VEUT DU BIEN

Tu l’as certainement déjà croisée dans ton jardin, s’étaler délicatement sur la pelouse, ou au détour d’un sentier, au parc…Tu l’as peut-être même arrachée, ou désherbée, en intraitable jardinier.ère, qui veut sa pelouse impeccable… Sache que tu fais du gâchis. En effet, lancéolé ou à grande feuille, le plantain est pourtant un ami qui te veut du bien…Et je vais te dire pourquoi !

Un peu de botanique

Avant toute chose, pour éviter de la confondre avec une autre plante, j’ai choisi de te présenter brièvement le plantain. Son nom scientifique est Plantago (en latin), et on connait trois sortes de plantains, dits véritables : le lancéolé, le moyen et celui à grandes feuilles. A côté, on peut croiser une plante cousine, le plantain d’eau, mais pas considérée comme un vrai plantain.

Plantain à feuilles lancéolées. Source : www.aquaportail.com

Comment peut-on les identifier, me diras-tu ? Rien de plus simple ! Le plantain lancéolé (Plantago lanceolata), pour commencer, possède des feuilles dites lancéolées, ou étirées, allongées, avec un sommet pointu (acuminé).

Plantain à grandes feuilles. Source : www.bee-paysage.fr Les bords des feuilles peuvent aussi être lisses !

Ensuite, tu peux croiser le plantain à grandes feuilles (Plantago major) . Tu verras, on ne peut pas les confondre, ces deux-là ! Cette variété a des feuilles plus ovales, plus larges et plus courtes que le plantain lancéolé.

Les deux variétés sont pourvues de fleurs qui ressemblent à de longs brins de blé, vert, et parsemés de toutes petites graines blanches, suspendues à des « fils » très fins.

Plantain moyen. Source : http://flore.la.rochelle.free.fr

Le plantain moyen ou « bâtard », (Plantago media) ressemble un peu au major, mais ses feuilles sont tout simplement moins grandes…et tapissent la zone d’implantation  du végétal.

Le plantain: Une petite infirmière des jardins

Tu ne le sais peut-être pas, mais, qu’il soit lancéolé ou à grandes feuilles, possède des propriétés médicinales. Tu peux effectivement l’utiliser comme remède naturel en cas de toux ou de problèmes digestifs. En décoction, en infusion, ou en sirop, on peut l’ingérer de différentes façons, pour soigner ce genre de maux, sans prendre de médicaments.

Ses vertus, reconnues par la communauté scientifique, permettent de soulager les inflammations et problèmes de transit grâce au mucilage. Kezako ? Le mucilage, c’est simplement une substance végétale qui gonfle au contact de l’eau, et prend alors la consistance d’une gelée. Et c’est donc pour ça que tu peux la préparer comme « sirop contre la toux » ou « facilitateur de transit » ! Elle va en effet tapisser les muqueuses du pharynx et de la bouche de cette fine pellicule.

Pour ce qui est de la constipation, cette plante va lubrifier les conduits et va donc faciliter le transit…

Préparation de baume au plantain. Source : https://lestrappeus.es

Le plantain est aussi très efficace en cas de piqûres d’insectes et d’inflammations cutanées. Avec l’été qui vient de s’installer, c’est le bal des abeilles, des guêpes et autres insectes qui piquent-qui piquent (si toi aussi, tu as vu Les Tuches 3)… Les orties se sont également invitées… alors que tu voulais juste profiter de ton apéro entre amis, et du soleil !

Regarde bien autour de toi. Dans l’urgence, pas de panique : récolte quelques feuilles, et malaxe-les dans tes mains, afin d’en extraire la sève, car c’est elle qui va soulager ton mal. Applique la sève sur la partie concernée, et … ça ne brûle plus !

Si tu préfères prévenir plutôt que guérir, tu peux concocter un baume en réserve, dont je te filerai la recette très bientôt…et que tu trouves dans le livre Tout Faire Soi Même dont je t’ai parlé précédemment.

Anti-inflammatoire, anti-bactérienne…Décidément, cette plante nous soigne de beaucoup de maux ! Tu peux également t’en servir en cas de conjonctivite, d’inflammation des paupières, plaies, coupures, eczéma…

Le Plantain: l’Alliée des chefs cuistots !

Moi-même, je n’ai pas encore eu l’occasion d’en manger, mais un certain nombre de personnes en ont déjà fait l’expérience. Je vais tester une recette, à base de plantain, et je t’en dirai des nouvelles très vite 😉

Tomates-Mozza-Plantain. Source : http://cuisinesauvage.org/recipe/tomate-mozzarella-plantain-trompe-loeil/

Ce n’est donc pas nouveau, bien au contraire, mais on utilise le plantain en cuisine, comme exhausteur de goût, tout comme le basilic. Par exemple, tu peux faire une jolie association tomate-mozzarella-plantain, purée de poireaux-graines de plantain, ou bien des beignets aux fleurs de plantain (on en fait bien avec des fleurs de courgette et d’acacia !)…

Tout se mange, dans le cette plante : feuilles, graines, fleurs…racines, peut-être, je ne connais pas encore de recette à base de racines.

Un conseil avant de te lancer dans ces expériences : ne récolte JAMAIS si il est traité de manière non naturelle. Si tu as désherbé chimiquement ce n’est pas la peine de poursuivre… Choisis toujours des plantes non traitées, car tu sais comme moi, ô combien les traitements chimiques sont dangereux pour la santé… Si tu souhaites passer à un désherbage naturel, c’est par ici !

Alors, dis-moi, es-tu tenté.e d’expérimenter ces astuces avec le plantain ? Est-ce que tu le vois différemment, maintenant ?

Lula

2 Commentaires

  1. bonsoir,
    Dans une émission le plantain était découpé dans un bocal , on y ajoutais de l’alcool vodka ou autre de 40° laissez macérer 6 semaines et utilisé comme anti histaminique ( contre les allergie)
    Qu’en pensez-vous?

    1. Bonsoir Michèle et merci pour votre commentaire !

      Il me semble que cette recette est celle d’une teinture-mère.
      En effet, après cueillette des feuilles de plantain, vous pouvez les laisser se flétrir, de façon à ce qu’elles perdent l’eau qu’elles contenaient.
      Puis, vous pouvez utiliser cette recette pour fabriquer votre propre teinture-mère contre les allergies, en prélevant les dosages nécessaires, à l’aide d’une pipette.

      Si vous n’aimez pas l’alcool ou si cela vous est insupportable, vous pouvez faire juste une tisane sans l’alcool.

      N’oubliez pas que l’avis des professionnels de santé est à privilégier 😉

      En espérant vous avoir aidée…

      Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.