KAL AWA

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
CÔTÉ JARDIN Les petits gestes écolos

DES ONGLES ET DES CHEVEUX POUR MON JARDIN

Il y a quelques jours, je te faisais la liste des 10 plantes amies et ennemies du compost. Qui dit compost, dit réutilisation de la matière au jardin. Autant bien se préparer. Mais qui t’a dit qu’on devait se limiter aux plantes ? La nature est vraiment bien faite ! Aujourd’hui, je te propose un petit focus sur les cheveux et les ongles au compost et au jardin !

Anatomie d’un cheveu, ou l’art de se mettre à poil

Du cuir sur la tête

Les jeux de mots…Un art. Bref. Avant de te révéler les vertus secrètes des cheveux au jardin, une petite piqûre de rappel s’impose. De fil en aiguille, tu comprendras mieux où je veux en venir 😊

A l’origine d’un cheveu se trouve un follicule. Drôle de nom pour un poil de tête. Celui-ci se loge à la jonction du derme profond et de l’hypoderme et prend ainsi le nom de bulbe folliculaire.

Crédit Photo : protocole-du-cheveu-fr.over-blog.com

L’apport sanguin se fait par un petit vaisseau, qui pénètre à l’intérieur de la tige capillaire, et va jouer le rôle de vecteur de nutriments, essentiels à la vie du cheveux (acides aminés, sels minéraux, vitamines).

Une glande sébacée va libérer du sébum (ton meilleur ennemi durant ton adolescence), utile pour lubrifier naturellement le cuir chevelu. Enfin, une autre glande, la glande sudoripare produit la sueur, qui sera évacuée par l’ouverture des pores, sur le crâne.

Tout ça, c’est sur le caillou que ça se passe. Maintenant, zoomons davantage.

A un cheveu près

Je ne vais pas partir sur un cours d’anatomie, ce n’est pas le but ici. En revanche, vu qu’on s’approche du cœur du sujet, il est nécessaire pour moi de te parler plus en détails du cheveu et de sa structure. Le premier qui s’endort, ou qui ferme la fenêtre avant d’avoir tout lu, a perdu !

Zoom sur le cheveu
Crédit Photo : beautiful-boucles.com

En vrai, c’est simple. Le cheveu est composé à 95% de kératine. Il s’agit d’une protéine fibreuse et de forme hélicoïdale. La kératine est insoluble dans l’eau, ce qui lui confère un rôle d’imperméabilisant et protecteur envers les cheveux. Et c’est précisément là que je m’arrête…car, la kératine va également jouer un rôle essentiel dans ton jardin et ton compost ! Si tu es de nature curieuse, et que tu souhaites en savoir plus, je te conseille alors de consulter ce site web, qui t’expliquera tout avec beaucoup plus de détails et d’illustrations.

Un plateau de rognures d’ongles ? (si tu as lu Harry Potter…)

Effeuillage de l’ongle : le sensible sous ses couches épaisses

L’ongle possède en vérité seulement 3 couches. La première s’appelle la couche superficielle et concerne la partie visible de l’ongle. C’est elle qui fait office de carapace.

La seconde couche s’appelle la couche intermédiaire. D’où son nom très évocateur, cette couche fait office de tampon entre la carapace et la troisième couche.

Crédit Photo : enaary-nail-art.over-blog.com

Et justement…cette dernière couche s’appelle la couche sanguine. Elle est profondément ancrée dans la peau : c’est là que les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses circulent…

Oui, c’est bien beau tout ça, Lula, mais c’est quoi le rapport avec la choucroute ?

J’y viens !

Kératine super power

Quand je te disais que la nature est bien faite ! Dans l’ongle aussi, on retrouve de la kératine. Si tu as bien suivi jusque-là, tu auras donc fait le lien avec les cheveux. Le point commun est évidemment la kératine.

Sur la couche superficielle de l’ongle, elle se trouve sous forme dévitalisée. C’est pour ça que la couche intermédiaire est importante, car c’est la plus épaisse, d’où son rôle de tampon.

Anatomie d’un ongle
Crédit Photo : lemonde.fr

La différence avec la kératine des cheveux, c’est que celle des ongles est bien plus solide car sa composition est plus rigide. Si tu veux étancher ta soif de connaissances, je t’invite à cliquer ici, et l’ongle n’aura plus de secrets pour toi !

Cheveux et ongles dans mon jardin

Un coup de boost pour le compost

Héhé, petit.e impatient.e, on y est ! En effet, les cheveux constituent une source nutritive pour les plantes, quand on les incorpore au compost, avec d’autres matières. Le brassage idéal se compose généralement d’une part de matières carbonées (déchets bruns, durs, secs) pour deux parts de matières azotées (déchets verts, mous, humides). De ce calcul, on comprend alors tout l’intérêt d’y mettre un peu du sien… Ainsi, nos propres déchets organiques, mais également ceux de nos animaux de compagnie, ont tout à fait leur place au compost. Ils sont riches en azotes, en protéines (coucou, la kératine !), et participent ainsi à l’amélioration du compost en termes de qualité.

Les cheveux/ongles : un excellent engrais naturel

L’étape Compost n’est pas obligatoire. Tu peux aussi intégrer directement tes cheveux/ongles coupés dans le jardin. Il suffit simplement de les enterrer au pied de tes plantes. Ainsi la libération lente de l’azote et du soufre présents dans la kératine va contribuer à la croissance des plantes bénéficiaires. Justement, il faudra choisir des plantes à cycle long, pour que leur croissance soit synchrone avec le temps de décomposition des cheveux et des ongles déposés.

Les cheveux : un répulsif ?

L’être humain est parfois étonnant. En plus de participer à l’amendement du sol, au jardin, il fait également office de répulsif envers…les taupes ! Ah, il faut dire que ça tombe bien, car dans mon jardin, il y a quantité de trous de rongeurs et des monticules de taupes. Il suffit de disposer une petite poignée de cheveux dans ces galeries et de recouvrir le tout avec de la terre.

C’est la même chose pour les cervidés (cerf, chevreuils, etc.). Bon, si tu es en ville, aucun risque d’en croiser. Si tu es à la campagne, c’est un peu plus probable d’en croiser… Ce répulsif fonctionne aussi avec les lièvres.

Crédit Photo : voyage-onirique.com

Dans ce cas, il faut répandre les cheveux sur les zones fleuries et potagères du jardin. L’odeur du cheveu humain, apparemment peu appréciée de ces animaux, devrait les dissuader de s’approcher de ton écrin de verdure. Disposer des cheveux au pied des arbres fruitiers fonctionne également.

Juste une petite précision : que ce soit dans le compost ou dans le jardin, directement, je te conseille de ne pas déposer de cheveux teints, ni même d’ongles vernis. Pour des raisons évidentes… 😊

Eh bien, voilà, tu sais tout sur l’intérêt des cheveux et des ongles au jardin ! Vas-tu tenter l’expérience ? Dis-moi tout !

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.