KAL AWA

S'accorder à la Nature, c'est dans nos racines
BIEN ETRE AU NATUREL Cosméto

RÉALISER SON BAUME DÉCONGESTIONNANT NATUREL

Nous voilà déjà en plein cœur de l’hiver, et voici que commence la fameuse valse des nez bouchés, accompagnés de cette disgracieuse pile de mouchoirs, qui trône sur ta table de chevet… Le tout, sur une douce mélodie de reniflements incessants. Il ne manquerait plus que tu aies le coronavirus !

Le baume décongestionnant industriel (tu sais, le célèbre petit pot bleu…) est très efficace, dans ce genre de cas, mais, tu savais qu’il contenait, entre autres, de la vaseline ? Et savais-tu que la vaseline était de la gelée de pétrole ? Pas étonnant que les oiseaux victimes de marées noires ne soient jamais enrhumés !

A tes souhaits !
Crédit Photo : marieclaire.fr

C’est pourtant beaucoup plus intéressant de réaliser son propre baume maison : c’est rapide, économique et 100% naturel. Après quelques recherches sur le sujet, j’ai réalisé ma propre recette de baume décongestionnant, que je vais partager avec toi dans cet article.

La recette maison du baume décongestionnant naturel : les ingrédients

L’huile d’olive

Utilisée depuis des millénaires, l’huile d’olive fait partie de notre quotidien, que ce soit en cuisine, ou dans nos produits cosmétiques. En effet, la douceur de l’huile d’olive lui permet d’être parfaitement tolérée par les peaux les plus sensibles. C’est pourquoi elle sert souvent de base dans la réalisation d’un baume naturel.

La cire d’abeilles

La cire d’abeilles jaune est une base incontournable pour la fabrication d’un baume. Etant composée d’acides gras, la cire d’abeilles est notamment appréciée pour sa capacité à lier les différents composants d’un soin.

D’autre part, la cire d’abeilles est appréciée pour ses vertus hydratante, nourrissante, apaisante, et cicatrisante.

5 ingrédients, pas plus !
Crédit Photo : Kal Awa

Le trio gagnant des huiles essentielles : menthe poivrée, lavande officinale et pin sylvestre ( modifiable, selon tes préférences)

L’huile essentielle de menthe poivrée débouche les voies respiratoires, et possède une action anti-bactérienne.

Quant à l’huile essentielle de lavande officinale, je ne te la présente plus, tant elle possède de propriétés thérapeutiques ! Tout comme l’huile d’olive, la lavande fait partie de notre trousse à pharmacie naturelle. Cette plante est réputée pour son action anti-bactérienne (qui n’a jamais eu de poux, lève le doigt), mais elle possède également une vertu apaisante. C’est pour cela qu’on la retrouve dans les tisanes Bonne Nuit, parmi les plantes favorisant le sommeil.

Enfin, l’huile essentielle de pin (sylvestre, de Sibérie, peu importe…) est expectorante, anti-bactérienne et revivifiante, ce qui favorisera une guérison rapide.

Stop ! Petite pause Post-It. Je te remets ici le lien vers l’article que j’avais rédigé à propos des huiles essentielles, et à la façon de distinguer les HE de qualité des autres.

Ma recette maison du baume décongestionnant naturel

Les ingrédients et les quantités nécessaires

  • 5cl d’huile d’olive
  • 2 cuillères à café de cire d’abeilles (en paillettes, de préférence)
  • 25 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha x piperita)
  • 25 gouttes d’HE de pin (ici, j’ai choisi le pin sylvestre – Pinus sylvestris)
  • 25 gouttes d’HE de lavande officinale (Lavandula angustifolia)

La recette étape, par étape

  • Commence par chauffer la cire d’abeilles dans un récipient, au bain-marie (dans un fond d’eau bouillante, dans une casserole).
  • Une fois la cire fondue, retire le récipient et verses-y l’huile d’olive, tout en prenant soin de mélanger les deux onguents, jusqu’à ce qu’ils deviennent homogènes.
  • Ajoute les huiles essentielles immédiatement après, sinon le baume risque de figer. Continue de mélanger le tout, et coule le baume dans un pot suffisamment accessible, lorsque tu auras besoin d’en prélever.
  • Laisse la préparation sécher à l’air libre, et ferme le pot (teinté, afin de protéger les différents ingrédients de la chaleur et de la lumière) une fois que le baume aura bien figé.
3 étapes simples
Crédit Photo : Kal Awa

Posologie et contre indications

Evidemment, tu l’auras compris, cette recette ne conviendra pas aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 10 ans, ainsi qu’aux personnes présentant des allergies aux huiles essentielles.

Le baume décongestionnant s’applique en massages doux sur le torse (et pas sur le nez !), et/ou sur les zones endolories (toujours pas sur le nez), jusqu’à pénétration de l’onguent dans l’épiderme.

Tu peux répéter l’opération jusqu’à 3 fois par jour.

Plus haut, je faisais une blague sur le nez, mais plus sérieusement, il faut vraiment éviter d’appliquer ce baume ailleurs que sur le torse ou les muscles.

En effet, la menthe poivrée demeure très forte, et elle risque de provoquer des sensations de brûlures très désagréables, voire insupportables.

Je ne te parle même pas de la cire et de son effet liant…

Enfin, j’aimerais partager avec toi la recette d’un trio de filles qui ont réalisé leur baume décongestionnant à leur sauce. C’est par ici !

Le baume décongestionnant naturel, au-delà de la recette, un mode de vie

Quand tu veux t’inscrire dans une démarche de vie autonome et éco-responsable, je trouve que réaliser soi-même son baume, avec des ingrédients simples, naturels et accessibles est une action concrète et non négligeable.

Réaliser ce baume a pris un quart d’heure de mon temps (si ton homme ne renverse pas malencontreusement le pot entre temps, t’obligeant ainsi à recommencer depuis le début), la preuve que ça reste plus rapide que de se rendre en pharmacie, et faire la queue pour obtenir de la gelée de pétrole à 5 €.

Ce soin naturel constitue l’un des maillons d’une chaîne qui se veut logique, simple et surtout respectueuse. Quand tu as les voies respiratoires aussi saturées que le périf de Paris, coupler ce baume avec une bonne tisane naturelle (faite maison aussi !), ou un grog (là, c’est quand tu as le cocktail rhume, fièvre, gastro, etc. – blague à part) restera une solution réellement efficace pour te remettre sur pied en moins de 2 jours. Je te prête ici ma recette maison du grog au naturel !

Et voilà le résultat !
Crédit Photo : Kal Awa

Allez, rentre tes mouchoirs et respire un bon coup, c’est bientôt le printemps !

Lula

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.